Bouffeur de pellicule monomaniaque, ce blog servira à commenter pour ceux que ça intéresse tout mes visionnages de vieilleries, coup de coeur et nanar potentiels. Je vais tenter le défi de la chronique journalière histoire de justifier le titre du blog donc chaque jour nouveau visionnage et nouveau topo plus ou moins long selon l'inspiration. Bonne lecture et plein de découvertes j'espère!

Vous pouvez me contacter à justinkwedi@gmail.com et suivre le blog sur twitter à http://twitter.com/#!/JustinKwedi

Pages

lundi 10 mai 2010

Read Or Die - Rīdo Oa Dai (2001-2003)

Adapté d'une série de 11 romans écrit par Hideyuki Kurata, Read or Die est un univers fascinant mélangeant steam punk, espionnage, magie et science fiction avec brio.

La première déclinaison marquante a lieu avec une série de trois OAV (produit destiné à la vidéo et généralement plus soigné mais aussi plus court que les série destiné à la TV) sortis en 2001
On y suit les aventures de Yomiko Readman jeune fille totalement obsédée par les livres et possédant la faculté de contrôler et manipuler le papier à sa guise. Ses pouvoirs l'amène à être engagée par la British Library organisation secrète traquant les livres rares à travers le monde.

Sous le nom de code "The paper" elle devra faire équipe avec Nancy Makuhari alias Miss Deep (qui possède la faculté de traverser les murs et les objets) et le barbouze Drake pour résoudre l'affaire des Ijins, recréation génétique d'anciens grand de ce monde par un ennemis mystérieux.
Les OAV sont des petits bijou trépidants de bout en bout. L'aventure nous promène aux quatre coins du monde, les ennemis extravagants et surpuissants. Le mélange entre high tech bondien, steam punk et débordement comic book ajouté à la touche classieuse façon Chapeau melon et Botte de Cuir (Yomiko Readman semble une jolie variante de Tara King et Miss Deep de Emma Peel) est détonante.

Les personnages sont assez géniaux également, Yomiko Readman est immédiatement charismatique et attachante geek littéraire et sous ses airs gaffeur s'avère une combattante redoutable. La relation entretenu avec Nancy bien que brièvement traité est bien poignante et annonce les thèmes de la future série où l'aspect fraternel et l'amitié sont au centre du récit. L'animation est de toute beauté l'équipe du Studio Orphée (dont la plupart s'était déjà occupé de "L'Autre monde") a fait un superbe travail et les musiques de Taku Iwasaki sont splendide. Seul regret le manque d'approfondissement de l'univers au profit de l'action non stop, même si le scénario est très inventif notamment une conclusion surprenante de la seconde OAV et un très bel épilogue.


Le grand succès des OAV entraine la production d'une série régulière du même nom qui fait suite aux OAV, portant aussi le titre alternatif Read or Dream.
Le point de départ surprend avec de nouvelles héroïnes en lieu et place de Yomiko Readman. On a cette fois trois maîtres du papier avec les soeurs Maggie, Anita et Michele (en plus de l'oiseau nommé John Woo on devine l'allusion aux actrices de Hong Kong Maggie Cheung, Anita Mui et Michelle Yeoh) en charge de la protection (et surtout parasite) de l'écrivain Nénéné Sumirégawa. Celle ci est une amie de Yomiko Readman disparue depuis 5 ans et les évènements des OAV.

L'un des grands mystère à résoudre durant la première moitié de la série étant les raisons de sa disparition et la quête pour la retrouver mêlé à une histoire d'amitié avec Nénéné qui a perdu l'inspiration en l'absence de son amie. Contrairement au rythme frénétique des OAV, la série prend son temps pour nous exposer les personnages auquel on s'attache rapidement. Entre la plus jeune et forte tête Anita, la toujours joyeuse et insouciante Michelle et la timide et effacée Maggie, le série développe plusieurs épisodes tissant les liens entre les soeur et Nénéné.


Parallèlement plusieurs sous intrigue et personnages mystérieux agissent en coulisses, ainsi que d'autres apparus dans les OAV que les soeurs sont amenés à rencontrer durant leur missions pour retrouver des livres. La seconde moitié de la série est nettement plus feuilletonesque, remettant en cause les évènements et la nature de certains personnages rencontrés dans les OAV (Joker est un méchant fascinant tout comme Wendy) brassant des thèmes tel que le libre arbitre la censure et la dictature et donne à l'univers une ampleur et un profondeur fascinante. Malgré le changement de studio l'équipe et la même que sur les OAV et la qualité qui va avec. Les scène d'actions sont inventives et spectaculaires (mémorable double épisode où les soeurs dévastent un building à Hong Kong pour sauver Nénéné), Taku Iwasaki offre un très bon score où il réinvente brillamment les musiques des OAV (dont une reclture magistrale de l'opening).

Le ton devient nettement plus grave sur la fin avec quelques révélations étonnantes et on aura le plaisir de voir les héros des OAV réapparaître comme Yomiko Readman nettement plus désenchantée et moins insouciante qu'avant. Bref c'est très bon et aussi réussis que les OAV même s'il y a quelques scories étrange comme le fan service discret mais bien présent sur les formes généreuse de Michelle, Nénéné ou alors les personnage masculin s'urinant dessus systématiquement en cas de grosse frayeur... Dans l'ensemble, Read or Die est un nuvers très original et fascinant qu'on a bien du mal à quitter. La touche anglo saxonne, l'émotion et l'humour dégagée peuvent même convaincre les plus réfractaires à l'animation japonaise. Un seul souhait, une traduction des roman de Hideyuki Kurata histoire de s'y replonger dans sa forme originelle.

Tout est trouvable en dvd zone 2, les OAV dans une belle édition comprenant la bande originale chez Dybex, et la série chez Declic Image.

Opening de l'OAV


Opening de la série

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire